Questions & Réponses

Billets, trajets, services voyageurs, trains, autocars, tarifs et cartes ou encore échange et remboursement : posez ici toutes vos questions et obtenez rapidement des réponses de notre part ou de la communauté.

Cette question a été résolue

sncf, et les statistiques

bonjour,

l'un des interlocuteur du site (frank si je ne me trompe pas), annonce des statistiques de 92.5 % en 2007 pour la ligne 'crepy en valois <-> paris nord'.

"taux de régularité a atteint 92,5 % en 2007"

je me pose la question suivante comment sont calculés ces statistiques, ainsi que les statistiques de satisfactions des clients de la ligne comme ceux que l'on peut admirer en gare de nanteuil le haudoin ?

bien sur cette question ne s'adresse pas uniquement à la ligne crepy <-> paris, mais aussi au autres lignes du réseau idf.

car je ne comprends pas comment vous puissiez arriver à des chiffres de ponctualités aussi performant, avec les retards que constate presque quotidiennement (au horaires de fort traffic). certes je ne suis pas statisticiens, mais j'aimerais comprendre.

merci

Benoît HERVIER
Benoît HERVIER
Anonyme
Anonyme

bonjour,

les principes de mesure de la ponctualité des trains transilien sncf sont assez simples. nul besoin d'être statisticien pour s'y retrouver, je vous rassure.

nous mesurons en effet la ponctualité de tous les trains qui circulent aux heures de pointe en semaine, soit entre 6h et 9h le matin pour les trains qui circulent de la banlieue vers paris, et de 17h à 20h pour les trains qui partent de paris vers la banlieue. les trains sont considérés comme en retard dès lors qu'ils arrivent à leur terminus avec un retard supérieur à 5 mn. petite précision, si un train est supprimé, il est également comptabilisé avec les trains en retard !

ce mode de calcul fait bien apparaître un taux de ponctualité de 92,7% pour l'année 2007 sur votre ligne crepy-en-valois - paris-nord, aux périodes de pointe. le même mode de calcul appliqué à l'ensemble de la journée donne un taux de 89,2%, mais il faut avoir à l'esprit que plus de 80% des voyageurs de la ligne l'utilisent aux heures de pointe !

et si ces chiffres révèlent que plus de 9 trains sur 10 arrivent de façon générale à l'heure, nous sommes tout à fait conscient qu'il s'agit là d'une moyenne et qu'ils ne reflètent pas forcément votre perception lorsque votre propre train est en retard.

enfin, l'affichage du "taux de satisfaction des clients", que vous avez notamment pu remarquer en gare de nanteuil-le-haudoin, n'a pas de rapport direct avec ce qui précède. il s'agit des résultats d'une mesure trimestrielle de la qualité du service du ter picardie, réalisée par un organisme indépendant pour le compte du conseil régional de picardie. cette mesure porte tant sur les gares ter de picardie (image, accueil, information, équipements) que sur les trains ter (service à bord, image, information, accueil, confort).

j'espère que ces explications vous auront permis de mieux comprendre les chiffres de ponctualité dont nous faisons état.
cordialement,

thierry

Satisfait de cette réponse ?

Oui (0)

Non (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

laurent
laurent

il me semble qu un train dit a l heure est un train dont le retard est inferieur ou egal à 5 min

Eric
Eric

les retards inférieurs à 5 minutes ne sont pas considérés comme des retards.

le taux de régularité est calculé sur l'ensemble de la période indiquée, en l'occurence ici cela concerne l'année.
d'après les horaires, il y a environ une trentaine d'a/r sur cette ligne, donc : 60 trains x 365 = 21900.
7,5 % de trains en retard de + de 5 minutes, ça fait environ 1642 trains, soit presque 5 par jour.
ca ressemble à des comptes d'apothicaire mais c'est une démonstration qui vaut ce qu'elle vaut.

et puis, cela varie d'une ligne à l'autre, peut-être que sur une autre ligne idf, le taux de régularité est de 85 %. il y a tellement de causes pour mettre en retard un train.
sachez cependant que le 100 % n'est pas possible (pour n'importe quelle compagnie ferroviaire) : les incidents de personne volontaires ou involontaires, les actes de malveillance, les entraves à la circulation, intempéries, etc... donc, 92,5 % est un taux qui frôle peut-être le maximum possible.

les spécialistes pourront me corriger évidemment.

Cedric Chatelain
Cedric Chatelain

il me semble que ces stats sont calculés par rapport à l'arrivée du train au terminus. donc, souvent, pour un bon chiffre il y a des arrêts sautés (par exemple). ce chiffre n'est pas du tout représentatif du l'usage que l'on a du train, à moins que le terminus ne soit une grande gare parisienne... enfin, c'est mon avis. l'idéal serait d'étudier les flux de personnes pour voir quelles sont les gares principales des lignes et d'offrir des stats sur ces trajets significatifs, voire de faire des stats par gare pour chaque ligne...

rord77
rord77

ces statistiques sont à prendre avec des pincettes, et une sacrée dose d'humour pour éviter de péter les plombs.

les statistiques ile de france sont calculées:

  • aux heures de pointe,
  • au terminus dans le sens de la pointe (donc paris pour la pointe du matin)
  • tous les trains arrivant avec moins de cinq minutes de retard (six en stricte réalité, car la sncf compte cinq minutes et cinquante neuf secondes comme équivalent à cinq minutes et zéro seconde) sont considérés comme étant à l'heure.

avec la signature du nouveau contrat stif/sncf, cette méthode de calcul va changer et va compter un certain nombre de points intermédiaires pour prendre en compte une meilleure réalité avec le vécu des usagers. il faut donc s'attendre avec une irrégularité qui augmentera sensiblement.

Benoît HERVIER
Benoît HERVIER

justement si les statistiques etait calculés aux heures de pointes, et aux terminus dans le sens de la pointe, même avec 6 minutes, cela pencherais plus vers 75% que les 92,5% annoncé sur ma ligne, car je constate en moyenne 1 trains sur 4 en retard de plus de 6 minutes. certes je ne prends qu'un train le matin et un le soir, pas toujours les mêmes.

je dois pas être chanceux.

rord77
rord77

je me permets de corriger les propos d'eric: les retards inférieurs à six minutes ne sont pas considérés comme des retards. en effet selon le stif est en retard à partir de cinq minutes et zéro seconde et pour la sncf les retards sont comptabilisés à partir de cinq minutes et cinquante neuf secondes.
on va certainement nous rétorquer qu'une minute ce n'est pas grand chose, mais au niveau des statistiques ça peut faire deux ou trois points d'écart.

rord77
rord77

benoît,
nous sommes très nombreux à ne pas avoir de chance et nos statistiques sur le ror d, indiquent une irrégularité à cinq minutes bien supérieure à ce qui est publié officiellement. comme quoi il y a differentes manières d'interprèter les chiffres.

chris
chris

un train est en retard dès qu'il a 5 minutes (et zéro seconde) de retard.
ces 5 mn sont une norme internationale.
pour comparaison avec un pays proche, le taux de régularité en allemagne sur des lignes ter, se situe entre 70% et 75% selon les dirigeants de la db.

Paulo 503
Paulo 503

rord a quasiment raison, sauf à préciser ceci:

un train est à l'heure lorsqu'il arrive au plus tard 2mn après l'heure prévue. il est en retard s'il arrive au moins 5mn après l'heure prévue.

un retard ne s'apprécie ni au départ, ni dans une gare de desserte, mais toujours à la gare de destination. (son "terminus")

définition strictement réglementaire.

pour être précis, dans le secteur sur-saturé où j'officie, entre une différence de + 4:30 et + 4:54 un train t est désigné "4f (4 fort)"

entre + 4:55 et + 5:24 il a 5mn: il est potentiellement en retard (il l'est définitivement si c'est un terminus)
entre + 5:25 et + 5:54 il a "5 fort" etc...

à savoir que tout écart horaire égal ou supérieur à 120s (soit lorsqu'un train n'est plus à l'heure en ligne), ça provoque immédiatement un retour à justifier, souvent très vite.

a noter en ce qui concerne la remarque de cédric: sur la région de paris-st-lazare, on ne peut plus supprimer des arrêts une fois le train en ligne:
soit la desserte est modifiée dès le départ, soit le train est limité à x, soit il est supprimé.

rord77
rord77

thierry (mignauw) est statisticien, il pourra sans aucun doute nous expliquer...

paulo, j'aime bien vos 4, 4 fort, 5, 5 fort.....

ce que j'apprécierais par dessus tout c'est qu'un train en retard de cinq minutes et zéro seconde à son terminus soit compté en retard. a l'heure actuelle (et jusqu'à preuve du contraire) ce n'est pas le cas.

Eric
Eric

si on en vient à négocier les secondes pour comptabiliser les retards...

dans la tête d'un voyageur, je pense que un retard devient un retard si derrière il a une correspondance, un rendez-vous ou quelquechose qui ne peut pas attendre.

et puis, même s'il n'est pas pressé, de toute façon le voyageur aime bien râlé, ça lui permet aussi d'engager la conversation avec le voisin de quai ou de siège.
le retard a un rôle social sous-estimé finalement.
:)

Cedric Chatelain
Cedric Chatelain

eric, le problème n'est pas un problème de seconde. le problème c'est que la sncf dit une chose et en fait une autre. elle dit que les retards sont comptées à partir de 5 minutes et prend une montre qui n'affiche pas les secondes, donc compte les retards à partir de la sixième minute. et les interprétations à la sauce sncf ça devient très vite lassant.

rord77
rord77

eric,
on ne joue pas sur les secondes (et sur le ror d c'est plutôt dans les tranches de cinq minutes).

les retards officilels devraient être comptabilisés à partir de cinq minutes et zéro seconde et en réalité la comptabilité sncf commence à six minutes. cela permet d'améliorer les sattistiques et de diminuer les amendes à reverser au stif.

non les usagers n'aiment pas râler mais ils aimeraient bien avoir un service potable, ce qui est loin d'être le cas. pour votre gouverne je vous signale que l'irrégularité 2007 sur la ligne d s'élève "officiellement" à 18,5 %. la réalité vécue par les usagers est effectivement pire, mais ce n'est écrit nulle part si ce n'est sur certains forums spécialisés en la matière.

je vous laisse donc discuter avec votre voisin de siège... pour ma part je préfère être capable de vaquer à mes propres occupations professionnelles ou privées. le temps passé dans les transports c'est une contrainte, pas forcément un choix délibéré.

christin007
christin007

eric,

d'après votre profil, vous êtes dans la région rhône-alpes. comment pouvez-vous donc prétendre savoir ce qui se passe dans la tête d'un voyageur de banlieue en ile-de-france (ce qui est le sujet de cette question) ?

quant à vos propos sur "le voyageur qui, même s'il n'est pas pressé, de toute façon aime bien râlé (sic)", ils sont d'une grossièreté affligeante et nous permettent probablement de vous localiser de l'autre côté du guichet ou de la barrière...

edit: quant à votre 2e paragraphe, il est évident que si un "voyageur voyage" c'est qu'il a quelque chose à faire derrière son voyage. j'imagine mal qui que ce soit prendre le rer juste pour le plaisir !!

Eric
Eric

christine, simplement que les voyageurs sont les mêmes quelque soit la gare fréquentée.
il m'arrive souvent de fréquenter les gares d'ile-de-france, et je peux témoigner que la réaction est la même face à un retard ou une suppression de train que dans une autre gare.

"d'une grossièreté affligeante" : ah désolé, sûrement que j'imagine et invente ou alors que je fréquente la seule gare en france où les voyageurs s'expriment en cas de problème. heureusement que je ne travaille pas derrière un guichet, il faut trop avoir les nerfs solides pour y rester.

si "edit" c'est moi, je ne vois pas à quel 2è paragraphe vous faites allusion.

mais comme je l'ai dit dans un autre commentaire, je ne réagirais désormais qu'aux problèmes techniques d'utilisation du site internet, ou des problèmes de réservation et de remboursement. les informations sont plus faciles à fournir puisque présentes sur internet. certains sujets sont délicats a priori.

laurent
laurent

si le client veut etre a l heure il doit se prendre une marge de securité et prendre le train précedent! ou sa voiture, il verra si la ponctualité est meilleure!

Benoît HERVIER
Benoît HERVIER

le problème eric, s'est que arrivé en retard plus de deux matin sur cinq par semaine à son travail ... cela n'est plus négligeable. surtout lorsque l'on à prévu une marge d'une demi heure.

Cedric Chatelain
Cedric Chatelain

laurent, je suis d'accord avec vous, cependant :

  • quand il faut s'occuper des enfants
  • quand on habite loin de son travail car l'immobilier est trop cher
  • bin, on ne peut pas prendre trop de marge. quand à la voiture en région parisienne, ça me parait carrément exclus exactement pour les mêmes raisons.

    dans de telles conditions les retards sont problématiques, et leur non prise en compte dans les stats l'est tout autant car il est plus difficile de se justifier auprès de son employeur.

    ici on ne parle même pas de mettre les trains à l'heure, mais au moins de reconnaitre les retards et de les comptabiliser de manière rigoureuse. sur ce point, en tant qu'usager, je ne suis prêt à faire aucune concession. si la sncf ne peut mettre les trains à l'heure, la moindre des choses est de l'admettre et de fournir des statistiques juste et des justificatifs pour ceux qui subissent ces retards.

christin007
christin007

où va-t-on lorsque l'on doit prévoir une marge de sécurité d'une heure sur un trajet de 25 minutes ? (c'est ce que je fais personnellement tous les mercredis matins pour assister à des réunions et je vous promets que parfois c'est juste).

ce n'est plus de la marge, c'est un cahier entier !!

Eric
Eric

puisqu'on me parle, je réponds par politesse.
j'ai travaillé en ile-de-france pendant 1 an et je peux ajouter qu'une demie-heure de marge n'est pas assez pour palier aux problèmes de retard sur ce réseau.

rord77
rord77

laurent,

ou bien partir la veille dans le cas de rendez vous importants ou d'examens.

vous avez sans doute entendu parler du candidat qui allait passer son capes. malgré sa très large marge de sécurité il est tombé dans un de ces impondérables dont seule la sncf a le secret, ce qui lui a permis de perdre une année complète.......

Cedric Chatelain
Cedric Chatelain

eric, quand je lis votre remarque j'ai envie de dire qu'il faut changer de transporteur et enlever la sncf qui est incompétente :

  • pour mettre des trains à l'heure
  • pour informer les usager
  • pour rendre des comptes.

voila ce que ça m'inspire.

si pour 1 heure de transport je dois partir 2 heures avant et m'attendre à avoir jusque 4 heures de transports journaliers régulièrement, j'ai envie de dire : "virons la sncf car ce sont des incapables".

Benoît HERVIER
Benoît HERVIER

"virons la sncf car ce sont des incapables".

bah, malheureusement on ne peut pas ... à moins de changer de pays. il s'agit encore d'un service public.

pi
pi

c'est bien vrai car pour être sur d'arriver rien ne vaut la voiture ou un taxi. on arrive toujours à l'heure avec la marge de sécurité.

avec les transports, le risque de louper un avion ou d'être en retard à une réunion/examen est trop important.

pour revenir aux statistqiues, beaucoup d'entre nous utilise le rer aux heures de bureau. et la pointe des irregularité est bien là. il faudrait mesurer le taux d'irrégiularité sur ce période 6h-9h30 le matin et 16h30-20h le soir pour se faire peur!

Vous utilisez un navigateur dépassé

Pour une meilleure expérience du web, prenez le temps de mettre votre navigateur à jour ou de télécharger un navigateur plus moderne.

Voir le haut de la page